MALADIES DES KOI

Malgré tous les efforts que l’on puisse faire, des maladies surviennent dans les bassins. Observer avec attention ses poissons permet d’intervenir rapidement avant qu’il ne soit trop tard. Un changement de comportement, un poisson qui ne vient plus manger, un poisson qui reste au fond du bassin avec les nageoires serrées, des frottements intempestifs, des sauts en surface, une nage avec des accélérations soudaines… autant de signes qui vous indiqueront qu’il y a un souci. Des modifications sur le corps peuvent également être visibles, rougeurs, voiles blancs, ulcères… Ce sont des signaux d’alerte à ne pas négliger. Plus le traitement de la maladie est précoce, plus il est efficace.

Le premier réflexe est de tester l’eau, bien souvent un excès de nitrites provoquera une manifestation de mal être.

Si un problème de qualité d’eau est écarté, alors il faudra voir si une attaque parasitaire, bactérienne ou fongique n’est pas responsable de ces modification de comportement.

Visuellement, il est déjà possible d’avoir une petite idée de ce qui se passe. Le tableau ci-dessous peut vous aider à y voir plus clair. Toutefois, les hypothèses que l’on peut émettre devront toujours être confirmées par des frottis (prélèvements de mucus et observation au microscope) pour bien cibler le traitement à utiliser

SymptômesMaladieCatégorie
Voile blanc comme du mucus opaque à la surface du corps.Chilodonella, Ichthyobodo, maladie des points blancs, Trichodina, Gyrodactylus, Dactylogyrus.Corps / Externe
La surface du corps est opaque et trouble.Chilodonella, maladie des points blancsCorps / Externe
Sécrétion anormale de mucus.Gyrodactylus, Dactylogyrus, Columnaris, maladie bactérienneCorps / Externe
Perte de mucus / couche visqueuse (sur la peau), la peau ressemble à du «papier de verre».Chilodonella, Gyrodactylus, DactylogyrusCorps / Externe
Petites taches blanches, comme des grains de selMaladie des points blancsCorps / Externe
Congestion rouge ou saignement.Chilodonella, Ichthyobodo, Trichodina, Gyrodactylus, Dactylogyrus, Argulosis, hydropisie ( « pomme de pin »), maladie des points blancsCorps / Externe
Congestion rouge sur les nageoires. Les nageoires se fendent, comme un balai.ColumnarisCorps / Externe
Les écailles se détachent. La peau perd la couche visqueuse / le mucus, peut devenir / apparaître blanche.ColumnarisCorps / Externe
Moisissure ou champignon collé au corps, mousse.Infection fongiqueCorps / Externe
Les écailles s’élèvent / dépassent dans une zone particulière ou tout le corps, comme une pomme de pin.HydropisieCorps / Externe
UlcèresAttaque bactérienneCorps / Externe
Boules blanches cireuses ou taches blanches cireusesVariole (virus cyHV1)Corps / Externe

On trouvera 4 grandes classes de traitement.

  1. Les antibiotiques, contre les attaques bactériennes. Il sont utilisés en traitement général du bassin, en bain courts ou en injection.
  2. Les traitements contre les parasites protozoaires (organismes unicellulaires), en traitement de bassin ou en bain court suivant les parasites.
  3. les traitements contre les parasites métazoaires (organismes avec plusieurs cellules, en traitement de bassin complet.
  4. les traitements antifongiques contre les champignons.
MaladieSymptômesSaisonTraitement et contrôle
Vers d’ancreLes sites infectés deviennent colorés, encombrés et rigides en raison de la sécrétion anormale de mucus et de la prolifération des cellules épidermiques. La taille du parasite en forme de tige est de 3 mm à 12 mm, visible à l’oeil nuDu printemps à l’automne.
Température de l’eau > à 15°C
Retrait avec des pincettes ou des médicaments.

Désinfectez les zones avec Wound Clean et protégez avec Propolis Sray
Argulus (poux de poisson)Les Koi infectés agitent leurs nageoires pectorales et secouent leurs nageoires dorsales. Le koi a une nage erratique et se gratte sur le fond ou sur la paroi du bassin.Du printemps à l’automne.
Température de l’eau > à 15°C
Retrait avec des pincettes ou des médicaments.

Désinfectez les zones avec Wound Clean et protégez avec Propolis Sray
Maladie des points blancsDe minuscules taches blanches, comme des grains de sel, sont observées en premier sur la tête ou les nageoires pectorales, et les sites infectés s’étendent à tout le corps. Le Koi infecté se gratte souvent les côtés du corps au fond de l’étang, perd l’appétit, se place près de l’arrivée d’eau, se bloque sous la surface de l’eau ou se déplace de moins en moins au fond de l’étang.Température de l’eau de 6 ° C à 25 ° C Traitement du bassin avec FMC.
Le traitement devra être renouvelé à plusieurs jours d’écart, en fonction de la température de l’eau.
Entre 10 et 12°C, attendre 10 jours entre deux traitements.
Entre 12 et 18°C, attendre 6 jours.
Entre 18 et 25°C, attendre 4 jours.
CostiaL’infection provoque un voile blanc comme du mucus opaque et une érosion à la surface du corps. Le Koi infecté perd l’appétit, se place près de l’arrivée d’eau, se bloque sous la surface de l’eau, se déplace de moins en moins au fond du bassin. Une fois que les branchies sont infectées, Koi ne peut plus respirer et risque de mourir.De novembre à avrilBain court au permanganate de potassium



Alparex
ChilodonelleL’infection peut être observée sur les branchies et la surface du corps ainsi que sur les nageoires. L’infection provoque un voile blanc comme du mucus opaque sur la surface du corps. Le Koi infecté perd de l’appétit et du poids, se bloque sous la surface de l’eau et bouge moins. Lorsque les branchies sont infectées, le Koi se s’installe près de l’arrivée d’eau en raison de difficultés respiratoires. Dans les cas graves, la peau devient comme un papier de verre. En outre, la congestion est observée sur la peau.Température de l’eau inférieure à 20°CAlparex
TrichodineLa surface du corps infecté devient plus épaisse en raison de la sécrétion excessive de mucus. Le Koi infecté devient anorexique et flotte près de la surface de l’eau. Koi s’installe près de l’arrivée d’eau en raison d’un problème respiratoire lorsque les branchies sont infectées. Toutes saisons, surtout de l’automne à l’hiver.Alparex, FMC
Dactylogyrus, gyrodactylus
Les branchies sont principalement parasitées et deviennent blanches en raison de la sécrétion excessive de mucus. Le Koi infecté devient anorexique, flotte près de la surface de l’eau et se déplace de moins en moins. Lorsque les nageoires et la surface du corps sont parasitées, la peau devient injectée de sang, un voile blanc apparait en raison d’une sécrétion excessive de mucus.Toutes les saisons.Traitement du bassin avec Lernex pro, lernex, Fluke S, Fluke P, Fluke M

Columnaris (pourriture des branchies, pourriture de la bouche, pourriture des nageoires et maladie de la pourriture cutanée)Le Koi infecté perd l’appétit, se rassemble près de l’entrée d’eau, se bloque sous la surface de l’eau ou se déplace de moins en moins. La maladie provoque la mortalité des Koi en raison de l’émaciation. Des substances blanches et jaunes sont observées sur tout le corps. Le corps se recouvre progressivement de mucus trouble. Les écailles et le mucus se détachent en conséquence et donnent l’impression que le poisson est couvert de chiffons blancs.Température de l’eau supérieure à 20 ° C

Injection d’antibiotique (à déterminer avec un vétérinaire)
Furapond
Chloramine T
HydropisieLes écailles de Koi infectés se soulèvent, et Koi fortement infecté ressemble à une « pomme de pin ». Dans la plupart des cas, la peau saigne. L’abdomen enflé et les yeux pop-out sont également observés. L’infectivité est faible lorsque les écailles s’élèvent sur tout le corps. Cependant, lorsque les écailles se soulèvent en partie et se propagent progressivement sur tout le corps, l’infectivité a tendance à être forte. Aeromonas hydrophila provoque cette maladie. Une consommation excessive d’amidon et de graisse peut également causer la maladie.Début du printemps.Injection d’antibiotiques (à déterminer avec votre vétérinaire)

Chloramine T
Furapond

Bain de sel

Attaque bactérienneZone rouge ou injectée de sang, le haut des nageoires hémorragique qui décompose au stade précoce de cette maladie. Dans son stade progressif, la congestion prolifère. De plus, les poissons malades présentent des ulcères.


Toutes les saisons Différentes bactéries peuvent être en cause, plus ou moins résistantes aux antibiotiques.

L’idéal est de faire un antibiogramme en laboratoire pour déterminer le meilleur antibiotique à utiliser. Enrofloxacine (Baytryl) est un antibiotique à large spectre qui donnera potentiellement de bons résultats.

Traitement par injection d’antibiotique

Chloramine T
Furapond
Permanganate de Potassium en bain flash ou en bassin (toxique pour les poissons rouges)

Soins locaux: désinfectant pour les plaies externes Wound Clean, Propolis Spray, Kusuri antibact

Supertab pour réguler la pression bactérienne
Attaque fongiqueMousse blanchâtre ou verdâtre, zones cotonneusesToutes saisonsAlparex
VarioleZones blanches cireusesPériode froidePas de traitement

Retrouvez tous nos produits de soins en ligne.

On ne le répètera jamais assez, NE TRAITEZ PAS EN AVEUGLE.

Un traitement affaiblit les poissons, endommage la filtration et ses capacités d’épuration sont souvent réduites voire inexistantes à l’issue d’un traitement.

Si la maladie le permet, préférez le traitement en bac hôpital.

Le temps du traitement ne nourrissez pas.

Après le traitement, réensemencez votre filtration en bactéries.

Post traitement, nourrissez avec des nourritures stimulant le système immunitaire telles que Malamix food, Care by Food Propolis, Hikari Wheat Germ enrichi avec de la Propolis et du Vitaspray, tout en testant votre eau afin de ne pas provoquer un pic d’ammoniaque ou de nitrite.

Soignez votre eau avec Malamix 17, Anarex bio, Bactoplus Lactohealth, Omizhu Clay

Limitez la prolifération des bactéries pathogènes avec Supertab.

En cas de doute, consultez un spécialiste.

Author: Liloo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *