FAQ#3: COMMENT ELIMINER LES ALGUES?

Fléau des bassins, les algues envahissent tout et très vite! Un petit côté nature certes, mais lorsque l’on fait un bassin, avec de beaux poissons, on a juste envie de les voir!

Même si les algues, en petite quantité, ne sont pas en soit problématiques ou dangereuses pour les poissons (sauf les filamenteuses avec les esturgeons), nombre d’entre nous aimeraient avoir un bassin propre et une eau transparente.

Pensez néanmoins qu’une profusion d’algue va provoquer un bouleversement important de l’équilibre et engendrer à terme des problèmes pour vos poissons.

L’ORIGINE

Pourquoi y a-t-il des algues? Trois facteurs vont favoriser conjointement la croissance des algues:

  • Les nitrates
  • Les phosphates
  • La lumière

Nitrates et phosphates auront des origines diverses, résidus d’alimentation, excréments stagnants sur le fond, résidus de la filtration, dépôts de débris végétaux, vase, ruissellement de champs où des engrais ont été répandus, terre et/ou engrais pour les plantes de votre bassin… Pour la lumière, un bassin très exposé au soleil, aura durant la belle saison, plus de « chance » de voir une poussée importante d’algues. On notera également qu’un KH bas favorisera la croissance des algues.

LES PREMIERS REFLEX

Quand les algues deviennent envahissantes, il faut dans un premier temps lutter sur l’origine du problème:

  • Evitez la surpopulation
  • Nourrissez avec des aliments qualitatifs, sans excès
  • Procédez à des renouvellements d’eau régulier
  • Ombragez
  • Soutenez le KH

UNE AIDE EXTERIEURE

Contre l’eau verte

Naturellement, les premières algues à se développer sans action de votre part seront les petites algues en suspension dans l’eau. Très vite, l’eau se trouble jusqu’à devenir verte, épaisse, le phénomène « purée de pois » qui occulte complètement la vision à quelques centimètres dans votre bassin. Vos poissons apprécieront le côté camouflage et la microfaune associée source de nutriments. Toutefois, en cas de problème, il vous sera impossible de repérer les signes d’alerte de vos poissons. Le moyen le plus sûr et le plus efficace pour éliminer l’eau verte: Les stérilisateurs UV. Bien dosés, ils feront merveille et vous retrouverez en 2 semaines une eau parfaitement claire. On compte pour les uv basiques avec coque plastique de 3 à 5W par m3 d’eau. Plus votre bassin est soumis au rayonnement du soleil, plus il faudra de puissance.

Dans le doute, optez pour plus de puissance, cela ne pose aucun problème. Pour des stérilisateurs avec un corps inox/ aluminium, pour des stérilisateurs avec lampe amalgame, lampe immergée, la puissance à fournir sera moins importante du fait d’une efficacité accrue. Selon les cas, 1 à 2W par m3 peuvent suffire.

L’utilisation d’argile en complément des UV et ce, de façon régulière, aidera également à réduire la turbidité de l’eau, en apportant des minéraux et en floculant les particules en suspension.

Malheureusement, vous n’êtes pas au bout de vos peines!

Contre les algues filamenteuses

Et oui, éliminer les algues en suspension c’est plutôt bien, mais il y a un revers de médaille. En effet, les nutriments qui étaient au départ consommés par les algues en suspension ne le sont plus et deviennent de ce fait disponibles pour qui voudra bien les adsorber. Si il y a des plantes dans le bassins, elles pourront au moins partiellement utiliser ces aliments. Toutefois, les algues filamenteuses vont elles aussi profiter du buffet à volonté et se développer de plus en plus. Accrochées au fond ou à la paroi du bassin, dur les tiges des nénuphars, sur les feuilles de vos plantes, sur les cascades, elles poussent, envahissent et étouffent tout.

Pour les filamenteuses, deux solutions. Vous replacez l’UV par un UVOZONE. C’est une opération couteuse, mais qui aura de multiples avantage, tant pour l’élimination de toutes les algues que pour l’élimination des nitrites et la blancheur de l’eau. Sinon, vous attaquez avec des anti-algues à répandre dans votre bassin. Sans danger pour votre bassin, dans la mesure où vos paramètres sont conformes aux normes admises et dans la mesure où vous respectez les dosages.

Dans les anti-algues plusieurs mode d’action. Les produits tels que le COLOMBO BiOx, ou le Biobooster+ d’AQUATIC SCIENCE, vont avoir un effet relativement rapide. Il sera prudent du consolider la filtration avec un apport de bactéries pour éviter un petit afflux de nitrites dû aux surplus de déchets à traiter. Malheureusement, les algues filamenteuses réapparaitront à plus ou moins courtes échéances, nécessitant une nouvelle dose de traitement, que l’en emploiera plutôt en mode entretien que curatif. En parallèle, je ne peux que vous recommander notre formule FILA’SUPP, l’équivalent du Green Away ou Algae Away de HOUSE OF KATA. Efficace sous 2 à 4 semaines, durable toute la saison et économique, il vous facilite la vie et élimine durablement les filamenteuses. Le produit se place dans un bas/filet fin dans la filtration et agit seul au fil du temps en libérant progressivement une substance qui neutralise les algues.

CONCLUSION

Commencez par trouvez la source majeur du problème algue, investissez dans un stérilisateur UV, installez une dose de FILA’SUPP et vous voilà au top dans la lutte contre algue et près pour une saison sans algue!

Encore des questions? Faites moi signe, je ferai tout mon possible pour vous aider.

Author: Liloo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *