FAQ #7 DOIS-JE ENLEVER LA VASE AU FOND DE MON BASSIN?

Parfois, un peu de laisser aller, de manque d’entretien ou tout simplement le manque d’information fait que vous vous retrouvez avec de la vase au fond de votre bassin.

Est-ce un problème? Clairement OUI.

La vase est formée de matières organiques issues de la décomposition des végétaux(plantes du bassin, feuilles des arbres avoisinants), des résidus alimentaires non ramassés, des déjections des poissons non drainées par la pompe. L’accumulation de vase au fond du bassin est due possiblement à un souci de conception (manque de brassage, mauvaise circulation…) mais plus sûrement à un manque d’entretien régulier.

Globalement, cette vase organique est riche en éléments azotés, carbonés et phosphatés, ce qui dans l’absolu constitue un excellent engrais pour les plantes et les algues. Donc ce dépôt va probablement favoriser le développement des algues dans votre bassin. Ceci constitue un premier point négatif.

Du fait de la pauvreté en oxygène de cette zone, la décomposition des végétaux et des autres débris produits des gaz tels que méthane, dioxyde de carbone ou sulfure d’hydrogène. En faible quantité bien entendu! Vous ne verrez pas de flammes en allumant un briquet au dessus de votre bassin ! Outre les mauvaises odeurs, l’enrichissement de l’eau en ces gaz, notamment en hiver en période de gel, peut être mortel pour vos poissons.

Autre désagrément, et non des moindres de la vase: la décomposition de la vase est produite par des bactéries, le milieu vaseux étant pauvre en oxygène, il s’agit de bactéries anaérobies. Lorsqu’elles ne sont plus dans leur fonction de décomposition et qu’elles quittent leur milieu d’origine, ces bactéries peuvent s’avérer pathogènes et donc provoquer des infections si elles s’installent sur vos poissons (ou sur vous…). C’est vraiment la dernière des choses que l’ont puisse souhaiter dans un bassin.

Je terminerai la liste des désagréments liés à la vase avec l’inactivation des traitements. La plupart des produits de soin pour poissons que vous allez utiliser pour éliminer des parasites seront en effet consommés par l’excès de matières organiques. De ce fait leur concentration sera devenue trop faible voire nulle pour avoir une quelconque action sur le problème que vous souhaitiez résoudre.

En résumé, la présence de vase implique:

  1. Algues
  2. Mauvaises odeurs
  3. Risque d’asphyxie des poissons
  4. Bactéries anaérobies potentiellement pathogènes
  5. Inefficacité des traitements du bassin

Donc oui il faut enlever la vase présente dans votre bassin et faire en sorte qu’elle ne s’y réinstalle pas.

Quand enlever la vase?

Il est vraiment souhaitable de procéder à des températures basses. Les bactéries qui sont dans ces boues seront moins actives à froid, on peut donc ainsi limiter les risques d’infection consécutifs à la fuite dans le milieu aquatique d’agents pathogènes. Fin d’automne, tout début de printemps semblent les périodes les plus appropriées.

Comment enlever la vase?

On évitera absolument l’usage d’une épuisette, si fine soit-elle pour soulever et sortir la vase du bassin. Cette boue est fine, fluide même, et bien entendu une grande partie passera à travers les mailles de votre filet. Vous allez ainsi brasser et répandre ces déchets et les bactéries qui les composent dans l’ensemble de votre bassin.

L’idéal est d’utiliser un aspirateur de bassin, fonctionnant en continu. Vous drainées ainsi toute la boue aisément hors du bassin. Bien sûr, une part d’eau sera également évacuée à l’occasion. N’envisagez pas une seconde de filtrer cette eau pour la remettre au bassin dans un souci d’économie. N’oubliez pas, vous êtes en train de manipuler un matériaux constitué de bactéries ! Pour mémoire la taille moyenne des bactéries est entre 1 et 10 microns… Pour faire une analogie, les filtres à tambour les plus fin sont à 40 microns. Voilà, CQFD, on ne filtre pas l’eau pour la remettre dans le bassin car elles sera contaminée.

On évitera autant que possible les vidanges totales de bassin et recurages complets sauf urgence ou situation ingérable autrement. La remise en eau neuve à l’issu de ce nettoyage par la force n’est pas anodine et sans conséquence sur vos poissons.

Quelles précautions prendre?

On vient de le voir, ces boues sont pleines de bactéries plus ou moins sympathique, alors on ne va pas prendre de risque. Je vous invite bien entendu à travailler avec des gants, des protections et à bien vous désinfecter à la fin de votre tâche.

Concernant le bassin, l’utilisation du Supertab ne sera pas un luxe et permettra de faire baisser la potentielle pression bactérienne produite après la phase de grand nettoyage. A moins de 10°C, on tablera sur une concentration moindre, tel qu’indiqué dans la notice.

Comment prévenir la vase?

Un nettoyage régulier de votre filtration et du fond du bassin éviteront l’accumulation des boues.

Limitez les plantes, taillez les régulièrement.

Mettez un filet l’automne pour récupérer un maximum de feuilles.

Optez pour un skimmer.

Utilisez des bactéries épuratrices qui digéreront la fine pellicule de déchets au fond du bassin avant qu’il n’y ait trop de boues.

Conclusion

Vous voilà maintenant informé sur les risques qui pèsent sur votre bassin avec la vase.

Faites le nettoyage au fur et à mesure, ne vous laissez pas dépasser par les évènements !

Bon courage et bon nettoyage !

Author: Liloo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.