CHAGOI, ELU KOI LE PLUS SYMPA

On pourrait trouver que le Chagoi est un koi inintéressant au regard de sa couleur. La couleur thé basique, un peu vert beige vert olive n’attire pas forcément les yeux. Actuellement, les Chagoi ne se résument pas à la couleur thé, sauf si on considère qu’il y a de nombreuses sortes de thé! Suivant les éleveurs, vous trouverez différents types de Chagoi. Et chez un même éleveur, vous pourrez également trouver des variations.

Le Chagoi se décline de nuances claires à des nuances chocolat voire presque noir. L’influence du soleil et de la température de l’eau sera d’ailleurs assez importante sur la teinte que prendra le Chagoi. Outre la couleur, le Chagoi pour avoir des écailles classiques, wagoi, des écailles brillantes, ginrin, pas d’écailles, doitsu. Aujourd’hui, la mode se penche sur le doitsu ginrin Chagoi, aragoke, qui n’a des écailles brillantes plus ou moins larges que sur la dorsale et la ligne latérale. Les aragoke regroupent également les koi complètement fournis en grandes écailles, brillantes ou non. On les nomme également Big scales, Armor koi, koi en armure. Bref entre le choix de nuance de couleur et le type d’écaille, vous trouverez forcément un Chagoi qui vous plaît.

Le chagoi, au delà de son aspect, va de toute façon probablement vous séduire par son comportement.

Parmi toutes les variétés de koi, on retrouve des comportement un peu différents. Comme chez les humains. Comme chez les chiens ou les chats. Prenez un Siamois et prenez un Maine Coon, vous aurez deux personnalités félines différentes. Chez les koi, c’est la même chose. Prenez un shusui, il aura tendance à être indépendant, plutôt solitaire, vif et très statique, c’est l’électron libre du bassin à koi. Le chagoi, lui, est beaucoup plus calme, tranquille, paisible. Très intéressé par la nourriture il viendra très facilement à votre rencontre pour réclamer sa pitance ou quelques friandises. Comme il n’est absolument pas timide il se laissera très vite apprivoiser et vous pourrez le nourrir à la main et même le caresser. Si vous lui donnez les bonnes habitudes, les bons réflexes, il vous reconnaîtra à votre pas.

Grâce à son caractère paisible et sociable, le Chagoi apporte la sérénité dans le bassin. Une bonne partie des autres nishikigoi va avoir tendance à se comporter comme lui par mimétisme, notamment au moment du nourrissage. Il fédère le groupe et vous permet d’avoir un bassin zen, avec des koi moins sauvages, plus faciles à apprivoiser et à nourrir à la main.

Gourmand, vorace, avec une bonne génétique, le Chagoi aura une croissance rapide et fera partie des pièces imposantes de votre bassin.

Dernier point séduction du Chagoi: la bouille de bébé. Souvent, les Chagoi ont une face avec des joues rebondies, dodues. Quand votre Chagoi arrive face à vous avec cette tête de bébé pour quémander ses granulés, vous ne pouvez pas lui résister! Le terme japonais pour cette physionomie particulière est otafuku, face de bébé ou face de lune.

Chagoi baby face, le koï sympa

Le chagoi, c’est le koi qu’il faut avoir dans le bassin. Il ne vous reste plus qu’à trouver le vôtre.

Author: Liloo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.