introduire des koi dans son bassin

QUAND ET COMMENT INTRODUIRE DES KOI DANS SON BASSIN ?

L’arrivée de nouveaux pensionnaires est source de joie, d’euphorie. Attention cette excitation ne doit pas vous faire perdre la raison. L’objectif santé et bien être animal doit rester dans votre ligne de mire. Voici donc quand et comment introduire des koi dans son bassin.

Quand est-il préférable de mettre des nouveaux poissons dans son bassin ?

Pour bien faire, il faut pouvoir surveiller les nouveaux locataires afin de contrôler que tout se passe bien. L’installation dans votre plan d’eau est, malgré tous vos soins source de stress. Votre poisson a été sorti de son bassin d’origine, transporte et introduit dans un nouveau milieu. Le système immunitaire en subit les conséquences et peut soudain s’affaiblir, laissant le poisson sans défense face aux attaques extérieures. Si vous ne pouvez pas surveiller les comportements, vous risquez de passer à côté des signes d’alerte et de vous rendre compte trop tard des éventuels problèmes. Par ailleurs, si effectivement des soucis se déclarent dans votre bassin, pour pouvoir y remédier, pour pouvoir traiter, il faut que l’eau soit suffisamment tempérée pour que les produits soient actifs.

En bref il est souhaitable que l’eau soit à un minimum de 12°C, avec des beaux jours possibles dans le prolongement. La période d’introduction est favorable d’avril à fin septembre.

Comment procéder ?

L’acclimatation se joue essentiellement sur deux plans: la température et les paramètres physicochimiques de l’eau.

Concernant la température, on considère qu’un écart de 3 à 4° sur 24h est un maximum souhaitable pour le koi. Il est toujours moins délicat et moins risqué d’amener un poisson dans une eau un peu plus chaude que celle d’origine. A mon sens, introduire un poisson dans une eau plus fraîche avec un écart supérieur à 2 degrés doit être évité dans la mesure du possible.

Pour habituer progressivement le nouvel arrivant aux conditions de températures, il suffit de laisser flotter le sac de transport à la surface du bassin. Plus l’écart de température est grand, plus on patiente. Munissez vous d’un thermomètre pour contrôler.

Les paramètres physicochimiques, et notamment le pH peuvent provoquer un stress important en cas de grosse différence. Rappelons au passage que le pH suit une échelle logarithmique et que par conséquent, 1 point d’écart représente une concentration en acidité ou en alcalinité 10 fois plus importante. Autant dire qu’une différence d’un point de pH est un choc important pour le poisson. Pour limiter le stress lié à ces changements, on va procéder en mélangeant progressivement l’eau du nouveau bassin à l’eau du sac de transport. Pour cela, prévoyez un bowl dans lequel vous installez le poisson et l’eau du sac. Gardez le bowl sur le bassin, en cas de saut intempestif, il y aura moindre mal. Vous allez maintenant ajouter peu à peu l’eau de votre bassin dans le bowl pour que le poisson s’y habitue. Prenez le temps!

Quels sont les risques si l’acclimatation n’est pas réalisée convenablement?

Le choc de thermique va grandement fragiliser le poisson laissant la porte ouverte à une attaque parasitaire. Les points blancs sont fréquents dans le cas d’un refroidissement brutal et/ou important.

L’inadaptation aux paramètres physicochimiques va provoquer un fort stress, un inconfort important. Détresse respiratoire, sauts (hors du bassin) ou à l’inverse apathie sont à prévoir.

Précautions

Assurez vous que les paramètres de votre bassins sont corrects avant toute introduction. Amener un nouvel habitant alors qu’il y a par exemples des soucis de nitrites serait une mauvaise idée.

N’introduisez pas trop de poissons en une seule fois de manière à laisser la filtration s’adapter à la surcharge de travail.

A l’arrivée d’un nouveau poisson, soyez vigilant, tendez un filet ou installez des protections autour du bassin pour éviter de retrouver votre nouvel ami dans l’herbe.

Dans l’absolu, l’arrivée d’un nouveau pensionnaire devrait se faire dans un premier temps dans un bac de quarantaine préalablement préparé. Cela facilite le contrôle et la gestion des traitements en cas de besoin.

Si vous avez des questions, je reste à votre écoute.

Author: Liloo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.